En 2014, une fiscalité en faveur des Français

Posté par saintmichelps91 le 15 juillet 2014

Les mesures annoncées par Manuel Valls sont claires. Pour le Premier Ministre, un geste sur la fiscalité s’impose : faire sortir du champ de l’impôt un grand nombre de ménages entrés récemment dans l’imposition sur le revenu, depuis 2013. Ce nombre a beaucoup plus augmenté que les années précédentes, notamment en raison du gel du barème décidé par Nicolas Sarkozy avant l’élection présidentielle de 2012. De ce fait, certaines mesures fiscales ont, soit rendu imposables des ménages qui ne l’étaient pas, soit ont augmenté l’imposition d’autres ménages qui n’avaient pourtant connu aucune augmentation de revenus ou même de changement dans leur situation de famille. Un geste fiscal d’1 milliard d’euros est fait en faveur des ménages et 3,5 millions de foyers fiscaux sont concernés. Sur ce total, 1,8 million de ménages vont sortir de l’impôt dès septembre et 600 000 vont continuer à ne pas être imposés.

Pour les autres, la réduction d’impôt sera fonction du seuil de revenus et n’aura pas le régime d’un crédit d’impôt ; cette réduction forfaitaire serait de 350 € pour un célibataire et 700 € pour un couple. Certains ménages verront donc leur impôt réduit voire annulé. Ces mesures vont être financées par la manne issue de la lutte contre l’évasion fiscale et ont pour but de faire sortir le plus de personnes de l’impôt sur le revenu (20 millions de Français payent l’impôt en 2013 alors qu’ils n’étaient que 17 millions en 2010).

Le Premier Ministre consent un second geste sur la taxe d’habitation pour les bas revenus, afin d’éviter que les ménages non imposables sur le revenu y soient soumis. Pour les entreprises, pour favoriser la création d’emplois 4,5 milliards seront consacrés à la baisse du coût du travail. Le Premier Ministre prévoit aussi de réaliser des économies par de nouvelles coupes dans les dépenses des ministères à hauteur de 1,6 milliard d’euros. Malgré un climat économique difficile, le Premier Ministre a voulu, à travers ces mesures, tenir les engagements du Président de la République envers les Français, réduire la pression fiscale, augmenter le pouvoir d’achat et favoriser le retour à l’emploi. Ainsi, le « gouvernement Valls » ne pourra pas être accusé d’immobilisme.

Maurice BOYÉ

Publié dans Economie, Emploi, Politique, Société, Solidarité-santé | Pas de Commentaire »

François Hollande dès le premier tour !

Posté par saintmichelps91 le 16 avril 2012

FRANÇOIS HOLLANDE DES LE 1er TOUR !

François Hollande dès le premier tour ! dans Economie IMG00031-20120310-19562-300x225 Depuis 5 ans, et au fil des années, au sein même de la Droite, la contestation s’est levée face à la politique menée par Nicolas Sarkozy.

 En bref et en quelques chiffres significatifs, le bilan de Nicolas Sarkozy :

Inégalité salariale : 10% des employés les plus riches touchent plus de 665% du salaire des 10% d’employés les plus pauvres. Chômage : 1 million de chômeurs en 5 ans. Précarité : 8 035 000 pauvres en France en 2010,  + 82 000 pauvres par an, + 6 833 pauvres par mois. 24 nouvelles taxes dont les franchises médicales : taxe sur les mutuelles, taxe sur les indemnités de mise à la retraite d’office, taxe sur les boissons sucrées,…

Santé : 4 millions de personnes n’ont pas de complémentaire de santé, déremboursement de médicaments, 8,7 milliards d’augmentation du déficit de la Sécurité Sociale en 5 ans. Retraite : Recul de l’âge légal de départ à la retraite même pour les carrières longues.

 François HOLLANDE propose des mesures visant à reconstruire la France autour de sa devise Liberté, Egalité, Fraternité. Ne nous laissons pas troubler : ses propositions ont été décidées avec lucidité, compte tenu du contexte économique national et international. Elles reposent sur 4 principes : la vérité, la volonté, la justice et l’espérance. En voici quelques exemples :

 Réunir les jeunes et les Seniors par le contrat de génération pour une création d’emploi et le maintien de l’emploi.

Economie : mettre les banques au service de l’économie, protéger l’épargne populaire

Emploi : assurer l’égalité salariale pour les hommes et les femmes

Logement : l’Etat mettra gratuitement des terrains à la disposition des collectivités locales qui s’engagent dans des projets de construction, la loi SRU sera renforcée.

Fiscalité : imposer les revenus du capital comme ceux du travail.

Santé : rendre à l’hôpital son statut de service public, construire des maisons de santé pour lutter contre le désert médical,…

2012 nous l’attendions, nous y voilà. Ne manquons pas ce rendez-vous. Pour ne pas prolonger plus longtemps les 5 années qui viennent de s’écouler, votez le Changement Maintenant avec François HOLLANDE. Le 22 avril, aucune voix ne doit manquer, si vous ne pouvez voter, pensez à faire une procuration au commissariat et, pour des contacts, écrivez-nous à l’adresse suivante : section-ps.smo@laposte.net

 

Marie-Elisabeth BARDE – Secrétaire de Section

Publié dans Economie, Editoriaux, Emploi, Logement, Politique, Retraites, Solidarité-santé, Travail | Pas de Commentaire »

La santé n’est pas une marchandise, l’hôpital n’est pas une entreprise

Posté par saintmichelps91 le 4 mars 2009

Le Parti socialiste soutient la mobilisation du jeudi 5 mars pour la défense et l’amélioration de l’hôpital public. Il comprend les craintes et préoccupations exprimées par l’ensemble des personnels concernés.

Le gouvernement s’attaque à l’hôpital public et ainsi à l’égalité d’accès aux soins. Les menaces qui pèsent dès cette année sur 20 000 postes à l’hôpital et sur tout le territoire sont inacceptables.
L’évolution à marche forcée vers les pratiques d’hôpital « entreprise » mettant en cause les missions de service public est dangereuse pour les patients comme pour les personnels.

Le Parti socialiste rappelle son opposition à tout ce qui réduit ou banalise le rôle et la place de l’hôpital public. Il amende en ce moment même au Parlement la loi BACHELOT, refuse les 20 000 suppressions d’emplois, réclame le lancement d’un plan d’urgence d’1,4 milliards d’euros pour la sauvegarde du service public hospitalier et milite pour une vraie démocratie sanitaire et sociale.

La droite n’entend pas la légitime critique de sa politique. Pourtant au travers de l’hôpital, pour les socialistes, c’est le service public et l’égalité d’accès aux soins qui sont remis en cause.

 Communiqué de Mireille LE CORRE
Secrétaire nationale à la santé et à la sécurité sociale

Publié dans Solidarité-santé | Pas de Commentaire »

Le Parti socialiste appelle à participer jeudi 29 janvier dans toute la France aux manifestations

Posté par saintmichelps91 le 27 janvier 2009

Le 27 janvier 2009

Un appel à la mobilisation pour la défense de l’emploi, des salaires, du pouvoir d’achat, de la protection sociale et des services publics face à la crise, a été lancé le 15 décembre dernier par la CGT, la CFDT, FO, la CFTC, la CGC, la FSU, l’UNSA et Solidaires, puis repris dans les branches professionnelles du privé et l’ensemble des services publics.

Dans toute la France, des manifestations interprofessionnelles se tiendront. Le Parti socialiste soutient et appelle à la participation de toutes et tous.

Cette mobilisation dont on reconnaît déjà qu’elle sera d’ampleur est l’expression collective de l’inquiétude des Français face à la crise économique, et celle de leur volonté d’appeler le gouvernement à un changement de cap radical.

Lire la suite… »

Publié dans Economie, Emploi, Politique, Services publics, Solidarité-santé | Pas de Commentaire »

Pour un plan de sauvegarde de l’hôpital public

Posté par saintmichelps91 le 9 janvier 2009

Les deux semaines passées ont été marquées par des drames à l’hôpital. Le Parti socialiste a immédiatement réagi par la voix de Mireille LE CORRE, secrétaire nationale à la santé et à la sécurité sociale, en apportant son soutien aux familles et aux personnels concernés, en demandant l’ouverture d’enquêtes visant à établir toute la lumière sur ces drames, et en exigeant une concertation de la ministre avec les acteurs de la santé. Alors que le Parti socialiste se refuse à instrumentaliser de tels drames, il s’oppose à ce que la ministre fasse porter la responsabilité de ces événements sur des seules fautes individuelles avant même de connaître les résultats des enquêtes.

A très court terme, dans une perspective de grands froids, le Parti socialiste demande que des lits médicaux soient ouverts en nombre suffisant sur l’ensemble du territoire pour faire face à une éventuelle urgence sanitaire des plus démunis face au froid. La ministre a la responsabilité d’anticiper cette situation.

Lire la suite… »

Publié dans Solidarité-santé | Pas de Commentaire »

123
 

Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Bienvenue sur le blog du RC... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique
| Bling-bang-blog du 6 mai