Debout

Posté par saintmichelps91 le 14 août 2014

Depuis l’élection de François HOLLANDE en mai 2012, nous vivons au rythme des réformes politiques élaborées pour redresser et réformer notre pays et nos territoires, dans le contexte politique international actuel.

Depuis septembre 2013 et jusqu’au 31 octobre 2014, que l’on soit « politisé » ou pas, notre vie quotidienne est impactée par les campagnes et résultats électoraux.

Deux élections se sont succédé. D’abord les « Municipales », au terme de 6 mois de campagne qui ont vu des alliances politiques se nouer et se confirmer par un programme et des actions de campagne de proximité.

Ensuite la campagne des Elections Européennes a succédé à celles des Municipales, pour une durée « éclair ». Elections réputées lointaines, mal comprises, alors que « l’Europe des 28 » décide réellement de notre vie et que la volonté du Parti Socialiste Européen (PSE), uni autour d’un même candidat, Martin SCHULZ, militait pour des mesures sociales généralisées et des dispositions financières réformées.

Les résultats de ces deux rendez-vous électoraux n’ont pas été ceux qu’espéraient les militants et sympathisants socialistes : un taux d’abstention important, la Droite et l’Extrême-Droite en responsabilité dans certaines villes-phares de notre pays, le candidat de la Droite Européenne du Parti Populaire Européen (PPE) en passe d’accéder à la présidence de la Commission Européenne, Jean-Claude JUNCKER, avec lequel les Sociaux-démocrates européens doivent « discuter »…

Cette situation pourrait conduire au découragement mais le renoncement ne répondrait pas à l’attente de nos concitoyens ni à celle de nos militants et sympathisants. Nous avons besoin, je crois, d’une opposition critique et constructive, qui ne rejette pas systématiquement ce qui a été fait ou ce qui se décide, mais qui existe, fait entendre ses valeurs, ses positions, pour demain.

Marie-Elisabeth BARDE

Conseillère Municipale – Secrétaire de Section

Publié dans Editoriaux, Europe, Politique, Société, Vie locale | Pas de Commentaire »

La Majorité agit

Posté par saintmichelps91 le 15 décembre 2012

Le gouvernement n’est en place que depuis sept mois, ce temps a pu sembler long à beaucoup de Français pour lesquels l’émergence d’un véritable « changement » sociétal était légitimement imminente. Cependant, nombre de mesures déterminantes de ce changement politique ont déjà été promulguées durant cette courte période. Ces mesures s’inscrivent dans le droit fil de notre volonté de soutenir en priorité le pouvoir d’achat, l’emploi et l’éducation, il est important de les rappeler.

Les premières mesures prises par le gouvernement en soutien du pouvoir d’achat et de l’emploi ont été :

- l’annulation de la hausse de la TVA de 1,6 point qui devait prendre effet au premier octobre 2012, cette injuste hausse d’impôt aurait impacté plus particulièrement le budget des moins favorisés de nos concitoyens ;

- l’augmentation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire ;

- l’encadrement du niveau des loyers lors de la relocation ;

- l’augmentation du Smic ;

- la baisse du prix des carburants ;

- la décision de créer 150000 emplois d’avenir dont 100000 dès 2013.

- l’ouverture des négociations avec les partenaires sociaux pour la mise en place de 500000 contrats de génération ;

- la création de 2000 postes à Pôle Emploi ;

- la création d’une Banque Publique d’Investissements permettant de financer les projets des PME.

En outre, il faut souligner l’action déterminante de François Hollande pour l’infléchissement de la politique européenne vers une relance de la croissance, par l’acceptation du plan européen de croissance de 120 milliards d’euros, le financement de grands projets et l’instauration d’une taxe sur les transactions financières.

Des mesures d’urgence ont été prises pour assurer la rentrée scolaire :

- création de 1000 postes d’enseignants supplémentaires ;

- création de 500 emplois de prévention et de sécurité supplémentaires ;

- ouverture de 700 nouvelles classes ;

- recrutement de 1500 auxiliaires de vie scolaire pour la scolarisation des enfants handicapés.

Cette liste des premières mesures prises n’est pas exhaustive mais démontre la réalité  et l’efficacité de l’action du gouvernement dans ces secteurs prioritaires du pouvoir d’achat, de l’emploi et de l’éducation, pendant ses cinq premiers mois d’existence.

Jean-Claude LEVRON

Publié dans Economie, Education, Emploi, Europe, Logement, Services publics | Pas de Commentaire »

Saint-Michel-sur-Orge et les villes jumelées

Posté par saintmichelps91 le 1 décembre 2012

Le 25ème anniversaire du jumelage entre Püttlingen et Saint-Michel-sur-Orge a été célébré les 8-9 septembre derniers. L’occasion de revivre l’amitié franco-allemande. Une amitié jamais démentie depuis cette date mémorable du 22 janvier 1963 où le chancelier allemand Konrad Adenauer et le président français Charles de Gaulle ont signé au palais de l’Élysée le traité bilatéral éponyme. Le député de la 10ème circonscription de l’Essonne, dans son allocution à l’adresse de nos amis de Püttlingen, est revenu sur les 50 ans d’un traité dont les objectifs incluaient la coopération dans les domaines des relations internationales, de la défense et de l’éducation. Les deux signataires souhaitaient que ce ne soit pas un traité décidé par les chefs d’États, mais que les citoyens se rapprochent les uns vers les autres, notamment les Jeunes et qu’un travail soit fait sur l’apprentissage des langues et l’équivalence des diplômes. Des rencontres thématiques et des initiatives privées devraient redonner un nouvel élan au jumelage entre nos deux villes. Les Socialistes de Saint-Michel-sur-Orge y contribuent, par les relations d’amitié qu’ils entretiennent depuis plusieurs années avec leurs Camarades du Sozialdemokratische Partei Deutschlands (SPD) de Püttlingen.

La situation du jumelage avec la ville malienne de Ber est elle aussi au beau fixe, mais les troubles dans le Nord du pays ne peuvent laisser indifférent aucun humaniste. L’action internationale du chef de l’Etat français a abouti à l’adoption par le Conseil de sécurité de l’ONU d’une résolution condamnant le désordre orchestré par les rebelles, et les invitant à déposer les armes, sous peine d’une action militaire que conduiront les états africains et à laquelle notre pays apportera son soutien logistique. A l’occasion de son premier voyage en Afrique depuis son accession à l’Élysée, dans des interventions respectueuses de ses hôtes, François Hollande a rappelé que tout continuera à être mis en œuvre pour obtenir la libération de nos compatriotes retenus en otage, que les conseillers autoproclamés de la Françafrique trouveraient désormais porte close au palais de l’Élysée, et que la France ne se laisserait pas intimider. Au-delà de la reconnaissance morale de la traite négrière et du crime contre l’humanité qu’est l’esclavage, le Président a appelé à un développement partagé avec l’Afrique, continent d’avenir pour la planète et pour l’économie mondiale. Une attitude différente que nos amis Maliens ont sans doute appréciée, comme nombre d’Africains, tout simplement.

Maurice BOYÉ

Publié dans Europe, International, PS, Vie locale | Pas de Commentaire »

Traité européen : décryptage du vote des députés

Posté par saintmichelps91 le 15 novembre 2012

Après avoir fait couler encre et salive, le traité a été adopté, à une forte majorité, par les députés que le peuple français a démocratiquement élus. Revenons un peu sur l’histoire.

Eté 2012, quelques harangueurs de foule déplorent que 3 mois après les victoires de la Gauche, Français Hollande et Jean-Marc Ayrault n’aient mis en place qu’une demi-douzaine de mesures. Les mêmes discoureurs auraient crié au loup si des décisions structurantes avaient été prises en pleines vacances, sans cette concertation qui contraste avec les méthodes de la Droite. Les molosses aboient et la caravane passe.

Rentrée 2012, l’exécutif et les médias se livrent aux exercices de pédagogie sur le traité. La promesse de campagne de le renégocier pour y annexer un pacte de croissance a été tenue et saluée au-delà de l’hexagone. La taxe sur les transactions financières, le fonds européen de stabilité financière, la supervision des banques, la recapitalisation de la banque européenne d’investissement ou le rachat par la Banque Centrale Européenne de la dette des états sont autant de pistes ouvertes. La quantité de vin n’ayant pas saturé la capacité du verre, quelques-uns, y compris dans la majorité ont signalé que la renégociation aurait pu être plus profonde. D’autres ont carrément exigé qu’après les 4 consultations de 2012, les Français soient rappelés devant les urnes pour se prononcer, comme si, au-delà du coût d’un référendum pour notre pays en lutte contre la crise, les élus du peuple devaient être payés à se retourner les pouces.

Les observateurs qui ont pu douter de la détermination du Président de la République doivent reconsidérer leur opinion. Même les voix minoritaires de la majorité sur le traité se sont félicitées d’avoir suscité la discussion de fond pour rappeler que l’asymptote de l’intégration européenne, cet objectif idéal que nous visons tous, reste à atteindre. Loin d’une uniformité inquiétante en démocratie, le vote du traité a montré des Socialistes unis et solidaires du gouvernement, pour répondre aux attentes des Français, notamment en matière d’emploi, dans la justice, sans peur et sans faiblesse. Au terme de cette étape, que le verre soit perçu comme à moitié plein ou à moitié vide, il n’y a en France et au Parti Socialiste ni vainqueurs, ni vaincus. Tous gardent cette liberté de pensée et de parole, utile et enviable.

Samuel NGUEFEU

Publié dans Europe | Pas de Commentaire »

Appel commun du PS et du CSM à voter F. Hollande le 6 mai 2012

Posté par saintmichelps91 le 3 mai 2012

logo PSLE CHANGEMENT, C’EST MAINTENANT

APPEL COMMUN DU PARTI SOCIALISTE ET DU COMITÉ POUR logo CSM

SAINT-MICHEL, À VOTER FRANÇOIS HOLLANDE le 6 MAI 2012

 

François Hollande a désormais la responsabilité d’arrêter la politique injuste et élitiste menée par Nicolas Sarkozy depuis 10 ans. Eva Joly, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou et Pierre Laurent ont déjà appelé clairement et sans négociation à soutenir François Hollande. Le changement d’orientation maintenant, aussi bien en France, en Europe que dans le monde est à portée de mains, dans l’impérieux intérêt du peuple et de la majorité silencieuse, trop longtemps écrasée par la politique menée par Nicolas Sarkozy.

François Hollande apportera le changement.

Vie publique : Changement en France pour une moralisation et une humanisation de la vie publique.

Economie, Emploi : Ré-industrialisation et meilleure redistribution des richesses.

Europe : Changement en Europe pour une gouvernance qui replace l’humain et le progrès social au centre du projet européen.

Le candidat du rassemblement a toujours indiqué sa volonté de renégocier, une fois élu, le traité signé en mars 2012 à l’initiative d’Angela Merkel pour renforcer la discipline en matière de finances publiques des pays européens, en y adjoignant un pacte de croissance. L’idée a fait son chemin, et Mario Draghi, président de la Banque Centrale Européenne, s’est dit le 25 avril favorable à ce pacte de croissance.

Finance : Changement dans le monde avec des décisions qui remettront à leur place les banques et les financiers qui ont déclenché la crise dramatique que nous connaissons.

Le Parti Socialiste et le Comité pour Saint-Michel se réjouissent de la forte participation du 22 avril et de l’adhésion des Français au programme déjà soutenu par le PRG, le MRC et le MUP. A Saint-Michel-sur-Orge, François Hollande a réalisé un score de 31,72 %, supérieur de 3 points au résultat national (28,63 %). Intensifions maintenant cette dynamique de changement. L’appel de EELV, du PCF et du PG à battre celui qui a détruit notre modèle social et nos valeurs doit être amplifié.

Le 22 avril, F. Hollande est arrivé en tête dans chacun des 14 bureaux de vote de saint-Michel-sur-Orge, et donc devant N. Sarkozy.FH

Résultats du premier tour à St-Michel/Orge

Bureaux de vote F. Hollande N. Sarkozy
1 – Hôtel de Ville 26,89 % 25,21 %
2 – Club Retraités 31,04 % 23,43 %
3 – Jules Ferry 27,35 % 26,12 %
4 – Lormoy 30,70 % 27,98 %
5 – Pablo Picasso 28,76 % 26,68 %
6 – Restaurant communal 29,97 % 25,07 %
7 – Blaise Pascal 34,24 % 23,50 %
8 – Saint Saëns 34,32 % 21,14 %
9 – Descartes 1 34,50 % 18,24 %
10 – Descartes 2 32,45 % 17,48 %
11 – Jules Verne 34,86 % 25,11 %
12 – Fontaine Orme 30,10 % 20,80 %
13 – Genêts 39,14 % 16,93 %
14 – Lamartine 33,05 % 20,30 %


L’avenir de notre pays se trouve aujourd’hui dans notre bulletin de vote de citoyens LIBRES et ÉGAUX en droits. Dans la FRATERNITÉ républicaine, la voix de chacun d’entre nous pèse autant, quel que soit son statut.

Venez nombreux le 6 mai pour exiger le changement en votant François Hollande.

ON NE CONTINUE PAS, ON CHANGE !

Parti Socialiste – Section de Saint-Michel-sur-Orge                              Comité pour Saint-Michel

Publié dans Emploi, Europe, International, Politique, Vie locale | 2 Commentaires »

12
 

Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Bienvenue sur le blog du RC... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique
| Bling-bang-blog du 6 mai