Réforme des rythmes scolaires

Posté par saintmichelps91 le 30 juillet 2014

Priorité du programme de François Hollande, l’éducation a figuré dans les « 60 engagements » et s’est traduite notamment par la réforme des rythmes scolaires, mesure marquante des gouvernements « Ayrault » puis « Valls », élaborée par les ministres Peillon puis Hamon. Le constat initial est que depuis la mise en place de la semaine de quatre jours en 2008, les écoliers français ont le nombre de jours d’école le plus faible des 34 pays de l’OCDE : 144 jours contre 187 jours en moyenne. Ils subissent de ce fait des journées plus longues et plus chargées. Il fallait réformer la journée d’apprentissage des écoliers français et organiser les heures de classes en prenant en compte l’équilibre de l’enfant, en identifiant les moments où il est le plus disposé à la concentration et lui donner la possibilité de se développer personnellement au travers d’ateliers dits TAP proposant des activités sportives, artistiques, etc. Cette réforme a été, et en tous les cas, devait être l’occasion de mettre en discussion tous les acteurs de l’éducation de l’enfant à l’école : associations de parents d’élèves, enseignants, services péri et extra scolaire, Atsem, personnels d’entretien et d’office.

Grandes lignes : étalement des 24 heures d’enseignement hebdomadaire sur neuf demi-journées, incluant le mercredi matin ou le samedi matin, une journée de classe de 5 heures 30 maximum et une demi-journée de 3 heures 30 maximum ; une pause méridienne de 1 heure 30 au minimum mise en place dans les communes dès la rentrée de 2013 ou à la rentrée de 2014. L’épineuse question du financement n’a pas manqué d’être soulevée : en résumé, par le biais d’un fonds exceptionnel, pour les communes ayant décidé de mettre en œuvre les nouveaux rythmes scolaires à la rentrée 2013, une dotation forfaitaire de 50 euros à 90 euros par élève, selon les villes. Somme reconduite à la rentrée 2014, à hauteur de 45 euros par élève. Parmi les communes ayant choisi de reporter l’application de la réforme à la rentrée 2014, seules celles éligibles à la DSU cible ou à la DSR cible toucheront ces 45 euros par élève.

Dans notre ville, la réforme scolaire sera appliquée dans les écoles, à la rentrée 2014. Les grandes lignes de l’organisation : fin de la classe tous les jours à 16h00 sauf le mercredi, à 11h30 ; pause méridienne de 2 heures au lieu d’1h30. Les ateliers proposant diverses activités auront lieu le vendredi après-midi à partir de 15h00 et la participation à ces ateliers sera, même de façon modique, payante alors que certaines villes ont réussi une mise en place gratuite et de qualité. En revanche, il n’y aura plus d’accueil périscolaire à partir de 18h30.

La place réservée à cet article ne permet pas de retracer l’ensemble des débats qui ont eu lieu. Le bilan tiré par les villes ayant déjà expérimenté la réforme est positif même si pour le développement humain et à plus forte raison, pour l’enfant pour qui la réforme a été créée, des améliorations seront toujours nécessaires.

Espérons qu’ici et ailleurs, les responsables politiques de tous bords seront en mesure de prendre en compte toutes les suggestions qui permettront l’amélioration du développement de l’enfant.

La rédaction

Publié dans Education, Services publics, Société, Vie locale | Pas de Commentaire »

La Majorité agit

Posté par saintmichelps91 le 15 décembre 2012

Le gouvernement n’est en place que depuis sept mois, ce temps a pu sembler long à beaucoup de Français pour lesquels l’émergence d’un véritable « changement » sociétal était légitimement imminente. Cependant, nombre de mesures déterminantes de ce changement politique ont déjà été promulguées durant cette courte période. Ces mesures s’inscrivent dans le droit fil de notre volonté de soutenir en priorité le pouvoir d’achat, l’emploi et l’éducation, il est important de les rappeler.

Les premières mesures prises par le gouvernement en soutien du pouvoir d’achat et de l’emploi ont été :

- l’annulation de la hausse de la TVA de 1,6 point qui devait prendre effet au premier octobre 2012, cette injuste hausse d’impôt aurait impacté plus particulièrement le budget des moins favorisés de nos concitoyens ;

- l’augmentation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire ;

- l’encadrement du niveau des loyers lors de la relocation ;

- l’augmentation du Smic ;

- la baisse du prix des carburants ;

- la décision de créer 150000 emplois d’avenir dont 100000 dès 2013.

- l’ouverture des négociations avec les partenaires sociaux pour la mise en place de 500000 contrats de génération ;

- la création de 2000 postes à Pôle Emploi ;

- la création d’une Banque Publique d’Investissements permettant de financer les projets des PME.

En outre, il faut souligner l’action déterminante de François Hollande pour l’infléchissement de la politique européenne vers une relance de la croissance, par l’acceptation du plan européen de croissance de 120 milliards d’euros, le financement de grands projets et l’instauration d’une taxe sur les transactions financières.

Des mesures d’urgence ont été prises pour assurer la rentrée scolaire :

- création de 1000 postes d’enseignants supplémentaires ;

- création de 500 emplois de prévention et de sécurité supplémentaires ;

- ouverture de 700 nouvelles classes ;

- recrutement de 1500 auxiliaires de vie scolaire pour la scolarisation des enfants handicapés.

Cette liste des premières mesures prises n’est pas exhaustive mais démontre la réalité  et l’efficacité de l’action du gouvernement dans ces secteurs prioritaires du pouvoir d’achat, de l’emploi et de l’éducation, pendant ses cinq premiers mois d’existence.

Jean-Claude LEVRON

Publié dans Economie, Education, Emploi, Europe, Logement, Services publics | Pas de Commentaire »

Priorité à l’emploi, au pouvoir d’achat et aux PME

Posté par saintmichelps91 le 14 octobre 2012

Le budget 2013 va permettre de financer l’action gouvernementale contre la crise en préservant les classes populaires, les classes moyennes et les PME. Les priorités aux dépenses d’avenir et les engagements pris pendant la campagne présidentielle seront assumés.

L’emploi

  • Financement de 100 000 emplois d’avenir (150 000 à terme), des contrats de génération (500 000 à terme) et de 340 000 contrats aidés en 2013.
  • 40 000 recrutements dans l’Education nationale et de nouveaux emplois ces prochaines années dans les secteurs de la jeunesse, de la sécurité et de la justice.
  • 2000 postes créés à Pôle Emploi pour le suivi individualisé des demandeurs d’emploi.

Le pouvoir d’achat : La hausse de la TVA votée sous Nicolas Sarkozy et qui allait faire peser 11 milliards de prélèvements sur l’ensemble des Français est abrogée, soit 400 euros par ménage, et par an. Le pouvoir d’achat des ménages, et en premier lieu celui des classes populaires et moyennes, sera préservé et la consommation soutenue.

Les PME :

  • Les avantages fiscaux des grands groupes, qui ont été largement épargnés ces dernières années alors que les PME subissaient la crise, seront strictement limités. 
  • Les PME seront incitées dans leurs efforts d’innovation par un élargissement du crédit d’impôt recherche.
  • La banque publique d’investissement soutiendra leur financement.

Education et Recherche : l’effort budgétaire et d’effectifs (plus de 40 000 recrutements en 2013) est massif pour financer le service public de l’éducation et de la recherche.

Logement : Le budget 2013 permettra de financer 150 000 constructions de logements sociaux en 2013, soit 50 % de plus qu’en 2012.

Sécurité et justice : Alors que les effectifs de police, de gendarmerie et des tribunaux avaient été réduits ces dernières années, la sécurité des Français sera mieux assurée avec des créations de postes.

2013, un budget de combat contre la crise. Les engagements pris seront tenus !

Publié dans Economie, Education, Emploi, Logement | Pas de Commentaire »

La rentrée du Changement : emploi – pouvoir d’achat – école !

Posté par saintmichelps91 le 5 septembre 2012

Mobilisés pour l’emploi

  • Les emplois d’avenir : pour aider les jeunes les plus éloignés de l’emploi à entrer sur le marché du travail, 150 000 emplois d’avenir seront créés, dont 100 000 dès 2013.
  • Les contrats de génération : pour lutter contre le chômage, le contrat de génération, en cours de négociation avec les partenaires sociaux, ouvrira la porte du marché du travail à 500 000 jeunes et maintiendra 500 000 seniors dans l’emploi.
  • La banque publique d’investissement : pour financer les projets des PME, soutenir l’innovation et les emplois de demain, la banque publique d’investissement mobilisera des capitaux quand le financement par les banques fait défaut.
  • L’action face aux plans sociaux : pour répondre aux plans sociaux et aux restructurations, souvent dissimulés par la précédente majorité, le ministère du Redressement productif est mobilisé pour trouver des solutions, identifier des repreneurs, éviter des fermetures de site et protéger les salariés.
  • La relance en Europe : pour réorienter l’Europe vers la croissance, François Hollande a négocié un plan de relance de 120 milliards d’euros, le financement de grands projets, la taxe sur les transactions financières.

Soutenir le pouvoir d’achat. Des mesures immédiates ont été prises :

  • Suppression de la TVA Sarkozy qui ponctionnait 400 euros par an et par ménage.
  • Encadrement des loyers à la relocation.
  • Augmentation de 25% de l’allocation de rentrée scolaire.
  • Baisse des prix du carburant.
  • Augmentation du SMIC.

Défendre notre école. Après la casse de l’école organisée ces dernières années, le gouvernement a pris des mesures d’urgence pour la rentrée scolaire de nos enfants :

  • 1000 postes d’enseignants supplémentaires.
  • 500 emplois de prévention et de sécurité supplémentaires.
  • 700 classes ouvertes.
  • 1500 auxiliaires de vie scolaire recrutés pour la scolarisation des enfants handicapés.

La Majorité agit.

Publié dans Economie, Education, Emploi | Pas de Commentaire »

Les Saint-Michellois avec François Hollande

Posté par saintmichelps91 le 13 avril 2012

Les Saint-Michellois avec François Hollande dans Education img_BM_FH1-148x150LES SAINT MICHELLOIS AVEC FRANÇOIS HOLLANDE

Madame, Monsieur,

 Le premier tour de l’élection présidentielle, dimanche 22 avril prochain, constitue un rendez-vous décisif pour notre pays, pour notre avenir, ainsi que pour changer notre vie quotidienne.

Pour concrétiser ce désir de changement et donner à la France ce nouvel élan qui lui est si indispensable, nous appelons les électeurs de Saint Michel à voter François Hollande dès le 1er tour.

François Hollande est le mieux à même de rassembler les Français autour de nos principes républicains qui ont été remis en cause depuis maintenant 10 ans par la droite française.

Nous sommes convaincus qu’avec lui l’Etat sera impartial, la justice indépendante, la laïcité préservée, le dialogue social restauré, et la sécurité de tous partout assurée.

Parce que le quinquennat de Nicolas Sarkozy a été marqué par l’aggravation des inégalités et l’indécence des privilèges accordés à certains, nous voulons avec un nouveau Président retrouver le chemin de la croissance et de l’emploi pour redresser notre pays, son industrie et ses comptes publics ainsi que son système éducatif. Des emplois pour cette jeunesse par la création de 150 000 “Emplois d’Avenir’’. Le PS mènera une politique globale de lutte contre les discriminations, pour une égalité réelle. Les quartiers populaires qui attendent eux aussi, qui espèrent, qui exigent le changement ne seront pas délaissés.

Vous connaissez notre engagement pour la solidarité, l’école, le développement du petit commerce, la préservation de notre cadre de vie à Saint-Michel-sur-Orge.

Avec François Hollande, ensemble, dans notre commune, nous aurons à cœur de redonner à l’école de la République les moyens de remplir sa mission essentielle. Nous rétablirons et développerons une nouvelle politique de sécurité de proximité dans nos quartiers. Nous réaffirmerons aussi notre priorité pour une politique du logement ambitieuse dans notre ville.

Comme vous, nous attendons du nouveau Président de la République qu’il engage notre pays dans une politique de liberté, d’égalité, de fraternité et de justice sociale. Pour toutes ces raisons, fidèles à nos valeurs, nous vous appelons à voter massivement pour François Hollande le 22 avril prochain.

Bogoul M’BAYE

Conseillère Municipale Parti Socialiste de Saint Michel sur-orge

Publié dans Education, Emploi, Politique, Société | Pas de Commentaire »

123
 

Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Bienvenue sur le blog du RC... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique
| Bling-bang-blog du 6 mai