Des milliards pour les banques, des clopinettes pour l’emploi

Posté par saintmichelps91 le 4 novembre 2008

Il était temps ! Après avoir accouru au chevet des banques et des entreprises aux premières heures de la crise financière, Nicolas Sarkozy a enfin daigné se pencher sur la situation de l’emploi et du pouvoir d’achat des Français. Mais encore une fois : beaucoup de bruit pour rien. Cette « mobilisation pour l’emploi » se résume à la création de 100 000 emplois aidés, après en avoir supprimé plus de 200 000, et à une nouvelle attaque du code du travail avec la mise en place du travail dominical.

« Nicolas Sarkozy a réalisé une performance en présentant un plan pour l’emploi en France sans utiliser une seule fois les mots salaire et pouvoir d’achat ! », notait François Hollande quelques minutes après l’intervention du Président à Rethel (Ardennes), le 28 octobre dernier. Une intervention que le Premier secrétaire a comparé « à celle d’un candidat en campagne qui semble chaque fois redécouvrir les problèmes ».

Lire la suite… »

Publié dans Economie, Emploi, Travail | Pas de Commentaire »

“Sauver les banques c’est nécessaire, sauver les Francais, c’est mieux”

Posté par saintmichelps91 le 22 octobre 2008

Le 14 octobre, les députés socialistes se sont abstenus sur le vote à l’Assemblée nationale concernant le plan de sauvetage européen qui n’est pas assorti d’un plan économique. Nous proposons un plan en 6 point pour sortir de la crise et tirer pour l’avenir les conséquences de la crise.
Téléchargez le tract :

tractsixpointsfacecrise.jpg

Publié dans Economie | Pas de Commentaire »

Face à la crise financière: un plan en six points. Propositions du Parti socialiste

Posté par saintmichelps91 le 8 octobre 2008

La crise financière est la crise d’un système sans règle. C’est une crise dont les causes sont la dérégulation, la libéralisation et la financiarisation.

L’Etat n’a pas joué son rôle parce qu’il n’y avait plus d’Etat. Et, le paradoxe de la situation, c’est quand les marchés sont en crise, quand les établissements financiers sont en faillite, le seul acteur qui peut venir en dernier ressort solvabiliser l’ensemble c’est l’Etat lui-même. C’est ce qui se produit aux Etats-Unis avec le plan qui va dégager 700 milliards de dollars pour éponger les crédits toxiques et sauver le système bancaire.

Il y a paradoxe parce que la crise est née de l’effacement de l’Etat et le règlement de la crise suppose le retour de l’Etat.

De ce point de vue, c’est l’échec des Libéraux. Ils en sont d’ailleurs à ce point conscients qu’ils viennent maintenant chercher dans les thèses des progressistes la justification même de leur politique.

Lire la suite… »

Publié dans Economie, International, Société | Pas de Commentaire »

SARKOZY face à la crise : un gouffre entre le discours et les faits

Posté par saintmichelps91 le 28 septembre 2008

Le président de la République s’est enfin montré lucide sur un point : la gravité de la crise économique et ses conséquences pour la France. Il a ainsi désavoué son Premier ministre et sa ministre des Finances, qui ne cessent depuis des semaines de la sous-estimer. Au-delà, jamais un tel fossé n’a séparé le discours et les faits. Quand le président de la République comprendra-t-il qu’il n’est plus en campagne électorale, mais qu’il est désormais comptable de la réalité et des faits ? Quand cessera-t-il de faire des beaux discours pour enfin passer à l’acte et décider d’agir pour amortir les effets de la crise ? Président de la République depuis près de 18 mois, monsieur SARKOZY ne peut plus longtemps se dédouaner de l’échec de la politique économique et sociale qu’il a insufflée.

Lire la suite… »

Publié dans Economie, Politique, Société | Pas de Commentaire »

Ralentissement de la croissance : le gouvernement s’obstine à nier ses responsabilités

Posté par saintmichelps91 le 22 août 2008

Le Parti socialiste dénonce avec force l’autisme du gouvernement face à la crise économique majeure que traverse la France.

Malgré le net ralentissement de la croissance et de l’emploi (recul de 0,3% du PIB au deuxième trimestre et 12 200 emplois détruits), le Premier ministre vient en effet une nouvelle fois de nier l’existence même d’une crise et de tenter d’échapper à sa responsabilité en se défaussant sur la conjoncture mondiale et sur l’Union européenne.

Pourtant, la France ressort très affaiblie de la politique menée par le gouvernement : les finances publiques sont au plus bas, avec un déficit qui atteint 32,8 milliards d’euros en juin, et les politiques menées ont été incapables de redresser la compétitivité des entreprises, comme le montre le déficit extérieur record du premier semestre (24,9 milliards d’euros).

Lire la suite… »

Publié dans Economie | Pas de Commentaire »

1234
 

Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Bienvenue sur le blog du RC... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique
| Bling-bang-blog du 6 mai