L’affirmation des valeurs républicaines face à l’attentat contre Charlie Hebdo

Posté par saintmichelps91 le 7 janvier 2015

Chers Camarades,

Nous avons tous été bouleversés et profondément attristés à l’annonce de l’horreur de l’attentat de ce matin, à la rédaction du journal, Charlie Hebdo.

C’est la liberté d’expression, la liberté de la presse et le respect de la vie humaine et particulièrement celle des journalistes que, une fois de plus, des terroristes ont voulu anéantir.

Les rassemblements qui s’organisent dans plusieurs villes en France, sont l’expression de la solidarité nationale face à cette douleur et de l’affirmation de notre attachement à la démocratie et à nos valeurs républicaines.

A Saint-Michel-sur-Orge, un rassemblement est organisé ce soir à 19h30, devant l’Hôtel de Ville.

Vous trouverez en pièce jointe, le communiqué de presse de Carlos Da Silva, pour le PARTI SOCIALISTE – fédération de l’Essonne.

fichier pdf Communiqué de Carlos Da Silva

Amitié socialiste.

Marie-Elisabeth BARDE.

Publié dans Culture-Medias, Editoriaux, Libertés, PS, Société, Vie locale | Pas de Commentaire »

Debout

Posté par saintmichelps91 le 14 août 2014

Depuis l’élection de François HOLLANDE en mai 2012, nous vivons au rythme des réformes politiques élaborées pour redresser et réformer notre pays et nos territoires, dans le contexte politique international actuel.

Depuis septembre 2013 et jusqu’au 31 octobre 2014, que l’on soit « politisé » ou pas, notre vie quotidienne est impactée par les campagnes et résultats électoraux.

Deux élections se sont succédé. D’abord les « Municipales », au terme de 6 mois de campagne qui ont vu des alliances politiques se nouer et se confirmer par un programme et des actions de campagne de proximité.

Ensuite la campagne des Elections Européennes a succédé à celles des Municipales, pour une durée « éclair ». Elections réputées lointaines, mal comprises, alors que « l’Europe des 28 » décide réellement de notre vie et que la volonté du Parti Socialiste Européen (PSE), uni autour d’un même candidat, Martin SCHULZ, militait pour des mesures sociales généralisées et des dispositions financières réformées.

Les résultats de ces deux rendez-vous électoraux n’ont pas été ceux qu’espéraient les militants et sympathisants socialistes : un taux d’abstention important, la Droite et l’Extrême-Droite en responsabilité dans certaines villes-phares de notre pays, le candidat de la Droite Européenne du Parti Populaire Européen (PPE) en passe d’accéder à la présidence de la Commission Européenne, Jean-Claude JUNCKER, avec lequel les Sociaux-démocrates européens doivent « discuter »…

Cette situation pourrait conduire au découragement mais le renoncement ne répondrait pas à l’attente de nos concitoyens ni à celle de nos militants et sympathisants. Nous avons besoin, je crois, d’une opposition critique et constructive, qui ne rejette pas systématiquement ce qui a été fait ou ce qui se décide, mais qui existe, fait entendre ses valeurs, ses positions, pour demain.

Marie-Elisabeth BARDE

Conseillère Municipale – Secrétaire de Section

Publié dans Editoriaux, Europe, Politique, Société, Vie locale | Pas de Commentaire »

Voirie : des choix techniques et une exécution perfectibles

Posté par saintmichelps91 le 5 mars 2013

Les Saint-Michellois sont de plus en plus nombreux à savoir que les services d’entretien des axes de circulation, qu’ils soient piétonniers, cyclables ou carrossables, ont été mutualisés au sein de la communauté d’agglomération de la vallée de l’orge ; c’est la compétence voirie.

Ceci dit, les priorités restent définies par chaque municipalité, seul le budget est mis en commun pour escompter des économies d’échelle. La responsabilité de la majorité municipale n’est donc pas dégagée lorsque des choix approximatifs sont proposés ou que la qualité de l’exécution est sujette à amélioration.

Exemple n° 1 : Croisement rue des Processions – rue du Clos Giboux. Il y a quelques semaines, une demi-douzaine de plots en plastique a été vissée au centre de la chaussée, pour matérialiser visuellement les portions dévolues aux deux sens de circulation. L’expérimentation a duré en tout et pour tout quelques heures : l’aménagement de ce virage rendait impossible la circulation des bus ! Si l’on conçoit volontiers la finalité de ces études financées par les impôts locaux, il est très difficile pour les habitants de comprendre le non remplacement du miroir parabolique, déposé au même endroit depuis des années. Ce miroir sécurisait la manœuvre des usagers tournant à gauche en indiquant clairement, de nuit et surtout en journée, la proximité d’usagers remontant de la mairie. Après de nombreuses demandes transmises par le Conseil de Quartier Ancien – Les Glaises (CQ n° 2) restées vaines, des familles craignant pour leur sécurité, en sont réduites à consentir à un long détour. Vue du profane, la pose du miroir ne coûte pourtant pas cher. Au-delà du problème de sécurité, l’absence de pédagogie pour expliquer aux citoyens la dépose d’un miroir qui n’avait rien d’accidentogène illustre un véritable souci de démocratie locale. L’absence d’accrochage dans ce virage ne doit pas inciter à l’indifférence face au stress des automobilistes qui y sont confrontés jour après jour.

Exemple n° 2 : Croisement rue Fontaine de l’orme – rue Jacques Prévert – rue de la Ferté. La rue la plus large, jusqu’ici prioritaire, a désormais le même statut que les 2 autres, dans un jeu généralisé de priorités à droite. Encore une fois la légitimité de l’expérimentation n’est pas en cause ; dans le cas d’espèce, sa signalisation horizontale avec des bandes orange peintes au sol, et donc non exclusivement verticale aurait à coup sûr évité les accrochages verbaux et métalliques qui ont suivi sa mise en place, l’un des automobilistes ayant raison selon l’ancienne configuration, le second n’ayant pas tort, d’après la nouvelle configuration des lieux.

Exemple n° 3 : Aménagement du sentier Gallot, tronçon parallèle à la voie ferrée. Moins d’un an après la réfection de ce chemin piétonnier, les racines d’arbres ont commencé à éclater par endroits le bitume rouge. Il était pourtant possible d’anticiper ce désagrément en creusant juste un peu plus profondément pour révéler et sectionner ces racines sans compromettre la vie des arbres et des arbustes. A un moment donné quelqu’un n’a pas su défendre l’intérêt du contribuable saint-michellois, cette personne a failli à son devoir de contrôle de la bonne exécution des travaux. Pour ne rien arranger le long de ce chemin, les trois quarts des 16 lampadaires sont inopérants, ce qui par ces temps de pénombre hivernale, expose les marcheurs aux accidents de plain pied : aspérités du sol et déjections canines certes biodégradables mais quand même.

Exemple n° 4 : Longévité des colmatages des nids de poule. Ces rustines qui font suite aux rigueurs (toujours présentes) de l’hiver sont posées avec une insoutenable légèreté. Au lieu de préparer les bords de la crevasse pour que le nouveau matériau accroche mieux, le travail est exécuté comme si l’objectif était précisément de garantir la reprise de l’activité l’année suivante. Quelqu’un devrait dire non à cette stratégie.

Non, il n’y a pas de fatalité. Une attention plus soutenue au bien-être des habitants de notre ville, à leur sécurité sur la voie publique, à l’amélioration de leur cadre de vie est non seulement souhaitable et légitime mais aussi possible et surtout sans taper chaque année dans leur porte-monnaie.

 Le Bureau de la Section

Publié dans Editoriaux, Vie locale | Pas de Commentaire »

La sécurité des Saint-Michellois mérite une meilleure considération

Posté par saintmichelps91 le 24 février 2013

La sécurité des personnes et des biens relève de ces droits inaliénables que l’État, à travers la force publique, doit à chaque citoyen. Lequel en retour, contribue au financement de la police, de la gendarmerie, des sapeurs-pompiers etc. à la hauteur de ses capacités de contribuable, via l’impôt.

A l’échelle locale, les municipalités prennent part à l’instauration et au maintien de la sécurité de leurs administrés et de leurs biens, et pas seulement en sanctionnant les stationnements dangereux, ni en augmentant les prélèvements comme la municipale actuelle l’a fait.

La vidéosurveillance, rebaptisée vidéo-protection devait être le fer de lance de la majorité municipale dans le domaine de la sécurité. Quelques caméras de surveillance ont effectivement été installées et deux agents de surveillance de la voie publique ont été embauchés.

Il nous semble normal d’esquisser une ébauche de bilan, trois ans après la mise en œuvre de ces mesures. Pour que ce dispositif qui peut rassurer certains de nos concitoyens les plus vulnérables ou les plus exposés soit un tant soit peu efficace, davantage de caméras devraient être installées dans la ville ; or des caméras ont déjà été vandalisées et les perspectives sur le coût de maintenance et/ou d’extension du système sont toujours aussi floues en dépit de la pression fiscale qui en résultera. Les choix politiques doivent être expliqués.

Sur une échelle à quatre crans, notre ville émarge dans le groupe des villes où la situation commence à se détériorer sérieusement, avec une délinquance notoire ou des quartiers classés en zone urbaine sensible, juste derrière le groupe des villes relativement calmes en raison le plus souvent soit de la petite taille des quartiers soit des choix pertinents des mairies.

Qu’avons-nous constaté ces dernières semaines, pour ne citer que les exemples les plus récents :

-        A l’arrière du cimetière, dans une rue d’habitude plutôt calme, les habitants ont eu la surprise un matin de découvrir une voiture calcinée, à moitié encastrée dans la clôture empêchant l’accès aux rails de la voie ferrée, empiétant sur la moitié de la chaussée déjà étroite à cet endroit. Il ne s’agissait pas d’un accident, mais plus vraisemblablement d’une mise en scène destinée à effacer des indices et masquer des activités encore plus suspectes.

-        De manière plus récurrente, dans ce coin tranquille dont seul le passage des trains trouble par spasmes la quiétude, les habitants qui rentrent chez eux rencontrent assez souvent des groupes d’individus, à l’intérieur ou parfois à l’extérieur des véhicules. L’instinct grégaire leur interdit d’attarder le regard vers les promeneurs nocturnes. Le sol jonché de cannettes de bière, des résidus de restauration rapide, et des traces de pneumatiques sont à l’aube les seuls témoins d’une animation aux contours mal définis.

-        Passons de l’autre côté de la voie ferrée pour signaler cette motocyclette calcinée au pied d’un lampadaire dans la rue Boieldieu. Elle y restera plusieurs jours, comme pour rappeler à nos concitoyens à quel point le cadre de vie dans lequel ils évoluent est perfectible.

-        Signalons aussi toutes les petites incivilités qui au centre de la ville, autour de la place Berlioz sont peu à peu devenues banales.

Non, il n’y a pas de fatalité. Non, la jeunesse présentée comme délinquante n’est pas le problème. Oui, les Jeunes sont l’avenir de notre pays. L’éradication des actes délictueux sera au rendez-vous lorsque nous accorderons dans nos priorités d’équipements publics la place que nos concitoyens de 15-25 ans méritent, parce qu’ils le valent bien, au lieu de supprimer le Point Information Jeunesse comme l’a fait jadis l’actuelle majorité municipale. Dans le prolongement de l’action impulsée au plus haut niveau de l’État, la garantie d’une meilleure sécurité des habitants découlera d’une prise en compte globale des questions d’éducation, de culture et de politique de la ville, avec une construction de logements mieux pensée, et mieux accompagnée.

Le Bureau de la Section

Publié dans Editoriaux, Libertés, Politique, Société, Vie locale | Pas de Commentaire »

Vœux de la section du Parti Socialiste de Saint-Michel-sur-Orge, Dimanche 6 janvier 2013

Posté par saintmichelps91 le 8 janvier 2013

 Bonjour à tous, merci d’avoir répondu à notre invitation et d’être présents à notre traditionnelle cérémonie des vœux.

 Je souhaiterais, particulièrement, remercier les personnalités présentes.

 

Remerciements :

à Clotilde Buffone, Conseillère Générale de Saint-Michel

à Frédéric Petitta, Vice-Président du Conseil Général et Conseiller Général de Sainte-Geneviève des Bois

à Olivier Léonhardt, Président de la Communauté de l’Agglomération du Val d’Orge, Maire de Sainte-Geneviève des Bois

 à nos Camarades élus Socialistes des villes voisines :

–     Sylvain Legrand, Maire-Adjoint de Marcoussis et Secrétaire Fédéral de la Fédération du Parti Socialiste de l’Essonne

–     Marie-Christine Carvalho, Conseillère Régionale

 aux militants de la section

aux sympathisants

aux responsables des formations politiques de Gauche :

 –     CGUS : Jean-Philippe Chartier

–      CSM : Michel Voisin

–       EELV : Bertrand Granado

–       Front de Gauche : Sophie Nayac – Josette Langlois – Jean-Louis Berland

aux Secrétaires de Section de la 10ème circonscription présents

aux militants non membres d’un parti

 

Excusés :

Malek Boutih, Député de la 10ème Circonscription de l’Essonne

Carlos Da Silva, Député et 1er Secrétaire Fédéral

Jérôme Guedj, Président du Conseil Général de l’Essonne

Olivier Thomas, Maire de Marcoussis

Fatima Ogbi, Maire Adjointe de Grigny

Maurice Brassart, membre de la section du Parti Socialiste, ancien 1er Adjoint, Maire-Adjoint dont une délégation aux Affaires Scolaires, qui a été fait Chevalier de la Légion d’Honneur en janvier 2013

Alain Laforêt, CSM

  

Présentation du déroulement :

Après le discours que je prononcerai, interviendront :

 Bogoul M’Baye

Clotile Buffone

Olivier Léonhardt

 En raison de la proximité des vœux des élus de Gauche le 11 janvier, où les formations pourront s’exprimer, il n’y aura pas de prise de parole des formations politiques.

 Discours de Marie-Elisabeth BARDE, Secrétaire de la Section 

 En janvier 2012, nous nous réjouissions du succès de nos Primaires Citoyennes avec en perspective pour les 6 mois à venir, un énorme travail de mobilisation, de rencontres pour arriver aux victoires des Présidentielle et Législatives que nous voulions.

 Nous y sommes arrivés avec, à chaque échéance, ceux qui nous ont rejoints : le PRG, EELV, le Front de Gauche, les Divers Gauches et même l’appel à voter pour le Parti Socialiste lancé par le MODEM, au 2ème tour de l’élection Présidentielle. C’est dire, le désir de changement qui habite nos concitoyens.

Les succès électoraux que le Parti Socialiste a remportés, nous donnent certes la joie de la victoire, de mettre en place un programme « voulu le 6 mai » mais et surtout des responsabilités à tous les niveaux du territoire.

 Nous sommes aujourd’hui, à 8 mois de gouvernement de Jean-Marc Ayrault et de Présidence de François Hollande. Cette fois-ci, la distinction existe entre les deux mandats et je ne peux que constater la volonté de mettre en œuvre les 60 engagements de François Hollande dont la priorité est donné à l’emploi, à la croissance et au logement :

 Déjà réalisés :

 –   Protection sociale : l’extension des conditions du départ à la retraite anticipée à partir de 60 ans pour ceux ayant commencé à travaillé à 20 ans

–   Éducation Nationale : recrutement de professeurs et la remise à l’ordre du jour de la formation des enseignants – l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire

–    Emploi : avec une première mesure, la création des emplois d’Avenir

–   la Banque Publique d’Investissement à destination des PME, créatrices d’emplois

A concrétiser et venir en 2013 :

–   les Contrats de Génération

–   la séparation des activités bancaires

–   la sécurisation de l’emploi salarié et les possibilités d’adaptation données aux entreprises

–   le logement social

–   les différents rapports demandés dans le but d’examiner et d’élaborer des lois notamment en matière d’immigration.

Ces mesures prises ou à prendre ne sont pas parfaites et ne satisfont pas tout le monde. Ce n’est pas ici que nous entamerons le débat mais constatons le travail réalisé, qui peut nécessiter des adaptations, des corrections et le chantier laissé par la Droite est immense…

 Comme le disait François Mitterrand, laissons le temps au temps, qui plus est dans ce contexte de crise qui semble ne pas finir et dont on prédit régulièrement la fin.

 Laissons à ce gouvernement le temps d’agir.

L’année prochaine, nous serons à quelques mois de l’élection municipale. Bilans municipaux et action gouvernementale se mêleront.

 Localement aussi, regardons le chemin parcouru.

 Ce rassemblement de la Gauche à Saint-Michel, nous l’avons voulu, nous y travaillons.

Il n’a pas toujours pris la forme et respecté les étapes que chacun voulait mais nous discutons, nous redonnons au fond, le programme, la place attendue, qu’il doit avoir dans nos discussions même s’il est indéniable qu’il devra être mis en œuvre par des femmes et des hommes qui devront être portés à la connaissance de la population de Saint-Michel-sur-Orge, le moment venu.

 On ne parle que de ce qui dérange, si notre travail de rassemblement était inexistant, insignifiant, la Droite ne le citerait pas, pas même pour le dénigrer.

 Chers Camarades, Chers Amis, notre responsabilité de femmes et d’hommes engagés dans la ville de Saint-Michel-sur-Orge, est collective dans la diversité et le respect de nos expressions respectives.

Les Français ont, paraît-il, la réputation d’être pessimistes. Faisons mentir cette rumeur, cette réputation et faisons en sorte de réaliser nos projets collectifs et personnels.

 Je vous adresse à tous et au nom de la section du Parti Socialiste une bonne année 2013 ; la santé, la paix et la persévérance pour la traverser.

 Marie-Elisabeth BARDE.

Publié dans Editoriaux, Politique, Vie locale | Pas de Commentaire »

Cérémonie des voeux du 10.01.2016 : Allocution de Maurice Boyé

Posté par saintmichelps91 le 15 janvier 2016

Vœux de la section du Parti Socialiste de Saint-Michel-sur-Orge

Dimanche 10 janvier 2016 à 15h00

 Au nom des militants et sympathisants Socialistes de Saint-Michel-sur-Orge, au nom du bureau que j’ai le plaisir d’animer depuis 7 mois, je vous salue et je vous remercie d’honorer l’invitation à la présente cérémonie des vœux. Un merci particulier à :

-        Michel Pouzol (Député de la troisième circonscription de l’Essonne)

-        Sylvain Legrand (Maire adjoint de Marcoussis)

-        Jean Philippe Chartier (Conseiller Municipal de Saint Michel Sur Orge)

-        Jean Louis Berland (Conseiller Municipal de Saint Michel Sur Orge du PG)

-        Loulou King (Gif Sur Yvette)

 

Merci aux Secrétaires de Section de la Fédération Socialiste de l’Essonne présents

Merci aux militants et militantes non membres d’un parti

 

Je voudrais excuser l’indisponibilité de :

-        Carlos Da Silva (Premier Secrétaire Fédéral)

-        Malek Boutih (Député de la dixième circonscription de l’Essonne)

-        Oliver Leonhardt (Maire de Sainte Geneviève des Bois, Président de la communauté d’agglo)

-        Maud Olivier (Députée de la cinquième circonscription de l’Essonne)

-        Claire-Lise Campion (Sénatrice de l’Essonne)

-        Françoise Poli (PCF)

-        Michel Voisin (CSM)

 

Concernant le déroulement :

Après mon allocution, interviendront :

Marie Elisabeth Barde (Conseillère Municipale PS)

Loubna Meliane (Conseillère Régionale PS)

Michel Pouzol (Député de la troisième circonscription)

 

Discours de Maurice BOYE, Secrétaire de la Section :

L’année 2015 aura été marquante à bien des égards

-        A commencer par les attentats terroristes chez Charlie Hebdo le 7 janvier 2015, de Mont Rouge, de l’Hyper Cacher à la porte de Vincennes et ceux du 13 novembre au stade de France, dans les rues de Paris et au Bataclan avec de trop nombreuses victimes toutes plus innocentes les unes que les autres.

-        Le formidable élan de cohésion nationale et de solidarité internationale que le monde entier a témoigné à notre pays, en réponse à ces exactions inqualifiables perpétrées dans l’Hexagone. La défense des valeurs républicaines que l’Exécutif et plus globalement l’ensemble de la classe politique a inlassablement fait prévaloir. Le plan Vigipirate puis le décret de l’Etat d’Urgence inédit depuis plusieurs décennies. Le projet de déchéance de nationalité française pour les citoyens binationaux et qui se rendront coupables d’actes avérés de terrorisme. Un projet qui divise indépendamment du clivage Gauche-Droite, mais que nos concitoyens soutiendraient  majoritairement selon des sondages.

-        La crise des migrants qui se poursuit encore bien qu’on en parle plus beaucoup…

-        La campagne électorale des Régionales a dû s’infléchir sur les dernières semaines en raison du deuil national et du temps de recueillement nécessaire.

Alors que le FN atteint un niveau inédit, le retrait républicain et responsable des candidats du PS a permis de stopper les victoires annoncées du FN.

Le Conseil Régional d’Ile de France a basculé de justesse à droite.

Dans notre ville, le Parti Socialiste et ses alliés du premier tour a plus que résisté.

Puisqu’il est arrivé en tête avec (25,94%), devant la droite traditionnelle (23,41%), l’extrême droite (21,78%) et les souverainistes (9,44%). Le rassemblement au second tour de la Gauche à Saint-Michel avec l’inclusion de nos partenaires d’Europe-Ecologie-Les-Verts et du Front de Gauche a confirmé le bon résultat du premier tour : Union de la Gauche (45,33%), Union de la Droite (36,88%), Front National (17,79%).

-        La nette avance de la liste Bartolone sur la liste Pécresse à Saint-Michel-sur-Orge illustre le travail de terrain que nous avons effectué, depuis l’organisation locale du référendum pour un candidat d’union de toute la Gauche dès le premier tour du porte-à-porte, en passant par le boîtage, le tractage et le collage. L’occasion ici pour moi de tirer une fière chandelle à tous les camarades qui n’ont pas ménagé leur peine pour défier, quand il le fallait, le froid à la gare dès 6 heures du matin. Nous PS restons toujours disponibles pour conjuguer toutes les énergies constructives, parce que c’est le chemin de la reconquête, d’abord à l’échelle de notre ville, mais aussi au niveau des conseils départemental et régional.

-        Entre temps arriveront les échéances présidentielle et législative. Bien qu’il soit prématuré d’en parler ici, le regain de terrain par chacune de nos formations politiques, composantes de la Gauche sera une des clés de la résolution de ces deux équations électorales.

Rien n’est parfait.

Et les points de désaccord entre nous ne manquent pas.

Pour autant, nous avons par le passé su unir nos forces pour monter au combat.

Nous y parviendrons à nouveau, j’en suis persuadé.

 

Chers Amis, lorsque le 10 juin 2015, j’ai soumis aux suffrages de mes camarades ma candidature au secrétariat de la section, je pensais avec Bud Wilkinson que « la confiance est le ciment invisible qui conduit une équipe à gagner » et je voulais que le PS continue à être une grande force capable de rassembler la gauche locale. Je le pense encore ! J’avais révélé également que je me levais chaque matin avec la conviction qu’il sera toujours enthousiasmant d’œuvrer même modestement en vue d’un avenir meilleur pour nos concitoyens.

Aujourd’hui, j’ai plus que jamais envie de partager avec vous, la force qui transformera ce rêve quotidien en réalité.

Sans originalité extravagante, mais en toute sincérité, je nous souhaite à tous, au nom de la section saint-michelloise du Parti Socialiste, une très bonne année 2016 dotée d’un jour de plus pour un supplément de bonheur dans l’engagement collectif, et une joie immense dans nos vies personnelles.

Vive la République et vive la France !


Maurice Boyé

Secrétaire de Section

Publié dans Editoriaux, Politique, PS, Société, Vie locale | Pas de Commentaire »

Voeux de la section le 10 janvier 2016, 15:00

Posté par saintmichelps91 le 1 janvier 2016

Maurice BOYE – Secrétaire de Section,

Marie-Elisabeth BARDE et Alice SEBBAG – Conseillères municipales,

Loubna MELIANE Conseillère Régionale,

et les Membres du Bureau de la Section

Vous présentent à vous, ainsi qu’à vos proches, leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année et vous invitent et vous invitent aux vœux de la section du Parti Socialiste, organisés le :

Dimanche 10 janvier 2016 à 15:00

Nouvelle Salle Berlioz (ancien bureau de Poste)

Place Berlioz – 91240 Saint-Michel-sur-Orge

Publié dans Culture-Medias, Editoriaux, Politique, PS, Vie locale | Pas de Commentaire »

Voeux du Nouvel An de la section PS de Saint-Michel-sur-Orge

Posté par saintmichelps91 le 12 janvier 2015

Marie-Elisabeth BARDE – Secrétaire de Section et Conseillère Municipale,

Alice SEBBAG – Conseillère Municipale,

et les Membres du Bureau de la Section,

Vous présentent ainsi qu’à vos proches, leurs meilleurs vœux pour cette nouvelle année et vous invitent aux vœux de la section du Parti Socialiste, organisés le :

Samedi 24 janvier 2015 à 11:00 - Nouvelle Salle Berlioz - Bois des Roches (ancienne agence postale du Bois des Roches à Saint-Michel-sur-Orge).

La chorale « La CLE des CHANTS », de l’association ADARC, présidée par notre Camarade, Richard PEREZ, nous fera le plaisir d’interpréter quelques chants de son répertoire en début de cérémonie.

Merci de votre présence à section-ps.smo@laposte.net.

« Je crois pour demain comme hier à la victoire de la gauche, à condition qu’elle reste elle-même. Qu’elle n’oublie pas sa famille, c’est toute la gauche. » François MITTERRAND

 

Publié dans Editoriaux, PS, Vie locale | Pas de Commentaire »

12345...32
 

Mareil Autrement |
Etudiants du lycée Bertran ... |
Bienvenue sur le blog du RC... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Le Nouveau Centre Montbard
| MARS Centrafrique
| Bling-bang-blog du 6 mai